Artistes

Artistes

Artistes

L'art contemporain

Jean ROULLAND

Héritier de Rodin, – il obtient le prix Rodin en 1972 -, il construit dans le volume et anime les plans par la lumière, mais se libère de son illustre modèle en s’imposant une économie de moyens qui l’amène naturellement à une exactitude des expressions et des attitudes. L’humanité de bronze de Roulland ne flatte pas le regard. Egaré dans un monde qui lui est hostile, l’homme hurle sa souffrance. Mais son cri est un cri d’amour. Les terres cuites ont la vérité de l’immédiateté de sa vision. De la même manière, il quête ses formes insaisissables avec le pastel. Dans la terre, la tension figée sera transmise par le bronze qui « laisse le plus de place à l’imaginaire », dit-il, tandis que de la poudre de couleur naissent des visages dessinés avec ferveur et un acharnement pour les faire sortir du néant, du vide de la feuille blanche. Plus intimes, les pastels exercent une égale fascination.

La vivacité contrastée des couleurs, l’énergie du trait répétitif et haché pour suggérer le volume exorcisent les forces des ténèbres. Un face-à-face qui fait de Roulland ce « voyant »revendiqué par Rimbaud.

ARMAN

C’est en 1958 qu’Arman crée ses premières sculptures : Allures d’objets. Puis, vont naître ses premières Accumulation; assemblages aléatoire d’objets entassés dans des boîtes ou des vitrines.

En 1960, il signe le manifeste du Nouveau Réalisme comme Yves Klein, Jean Tinguely… Il prône un retour à la réalité en opposition à l’abstraction.

C’est aussi en 1960 qu’il utilise le plexiglas pour la première fois.

Il est célèbre pour ses oeuvres en métal qu’il découpe et soude.

Robert COMBAS

Né en 1957 à Lyon.

Sa peinture ressemble davantage à des “griboullis” (comme il le définit lui-même) qu’à une peinture classique.

Il a donné naissance au mouvement de la Figuration Libre.

Son oeuvre colorée est influencée par l’univers de la bande dessinée et du graff. Avec humour ou violence, sa peinture parle de la société actuelle.

Antoni CLAVÉ

1913 à Barcelone – 2005 à Saint-Tropez

Antoni Clavé est incontestablement un des plus grands peintre de la seconde moitié du XXe siècle.

Après avoir fait les Beaux-Arts à Barcelone en 1930, il quitte l’Espagne en pleine guerre civile pour se réfugier en France à Paris. Sa rencontre en 1944 avec Picasso fut pour lui une vrai révélation.

En 1977, il réalise ses premiers trompe l’oeil.

L’année suivante, le musée national d’Art moderne de la ville de Paris lui consacre une grande rétrospective de son oeuvre.

Marc PÉREZ

Né en 1955 à Tunis. Peintre et sculpteur.

La sculpture de Marc Pérez n’est pas sans évoquer les figures longilignes de Giacometti. L’oeuvre est gracieuse et filiforme.

Qui sont ces créatures primitives ? L’essence même de l’être, une réponse, une quête…